Sans_titre_1Un sculpteur danois, Jens Galschiot, a pris l’initiative d’un projet nommé "La couleur orange". L’artiste est indépendant de tout intérêt politique ou religieux et a souvent organisé des événements artistiques pour la défense d’une vision humaniste, en collaborant, entre autres, avec le mouvement pour la démocratie en Chine.

Il propose une action simple permettant à chacun d’exprimer son désaccord avec la façon dont sont traités les Droits de l’Homme en Chine, lors des J.O. 2008. Je partace ce projet avec vous...

Appel à tous ceux qui veulent se joindre au projet TheColorOrange.net pour montrer à la Chine, lors des Jeux olympiques, que nos yeux sont fixés sur la violation des droits de l’homme du régime.

L’idée est simple et raffinée. En utilisant la couleur orange pendant les Jeux olympiques tant en Chine qu’à l’extérieur, on signale qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Cela pourrait être un chapeau orange, une sacoche de caméra, une cravate, un stylo, du papier, une robe, un costume, un sac, ... Même le fait d’éplucher une orange pendant des moments bien choisis peut marquer l’action. Source : Tibet Info

A cette occasion, Stop Animals Genocid (SAG), a fait un article à ce sujet et m'a fait un joli ruban à mon nom. Merci beaucoup Atome !

Si l'on considère que les jeux olympiques doivent véhiculer une image de démocratie et d'amitié fraternelle entre les peuples, alors non, vraiment Pékin n'est pas le bon choix et si on en vient à parler de cruauté envers les animaux, alors là c'est l'apothéose !

pandi

Et en même temps un petit clic pour SAG : cliquez ici