Google, jeune chat tué par balle au Mont-sur-Lausanne

SCANDALE | L’animal a été tiré par un inconnu en plein quartier résidentiel. La famille porte plainte.



 

"Il y a des fous en liberté ! Imaginez que la balle qui a tué mon chat ait traversé une haie, et qu’un enfant se soit trouvé derrière ! Nous n’habitons pas en pleine forêt ou à la montagne, mais en pleine agglomération. La personne qui a fait ça représente un véritable danger."

Son chat Google vient de succomber à ses blessures après une semaine d’agonie, tué par balle par un inconnu.

Google revenait déjà de loin. "Quand nous l’avons recueilli tout bébé, il ne pesait que 260 grammes. Nous avons dû le nourrir au biberon pendant trois mois." Un véritable "pot de colle" dont l’absence prolongée, début septembre, a tout de suite inquiété sa maîtresse. Elle pose des affichettes dans le quartier. Elle arpente les chemins qu’il fréquentait. En vain. Ce n’est que cinq jours plus tard que Google a réapparu. "Il a rassemblé ses dernières forces pour rentrer à la maison. Il était sale et affaibli. Nous l’avons amené chez le vétérinaire. C’est lui qui a retiré la balle de son abdomen, mais nous n’avions pas remarqué tout de suite l’impact sur son corps." Un projectile de couleur cuivre, strié sur les côtés et enfoncé de cinq bons centimètres dans le flanc de l’animal.
(Source : 24heures)

Il faut respecter la vie, même celle d’un animal

ligne