Depuis le temps que je patiente
Dans cette chambre noire
J'entends qu'on s'amuse et qu'on chante
Au bout du couloir ;
Quelqu'un a touché le verrou
Et j'ai plongé vers le grand jour
J'ai vu les fanfares, les barrières
Et les gens autour

Dans les premiers moments j'ai cru
Qu'il fallait seulement se défendre
Mais cette place est sans issue
Je commence à comprendre
Ils ont refermé derrière moi
Ils ont eu peur que je recule
Je vais bien finir par l'avoir
Cette danseuse ridicule...

Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Andalousie je me souviens
Les prairies bordées de cactus
Je ne vais pas trembler devant
Ce pantin, ce minus !
Je vais l'attraper, lui et son chapeau
Les faire tourner comme un soleil

Ce soir la femme du torero
Dormira sur ses deux oreilles
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
J'en ai poursuivi des fantômes
Presque touché leurs ballerines
Ils ont frappé fort dans mon cou
Pour que je m'incline

Ils sortent d'où ces acrobates
Avec leurs costumes de papier ?
J'ai jamais appris à me battre
Contre des poupées
Sentir le sable sous ma tête
C'est fou comme ça peut faire du bien
J'ai prié pour que s'arrête
Andalousie je me souviens

 

Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu'on puisse autant
S'amuser autour d'une tombe
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?
Si, si hombre, hombre
Baila, baila

La corrida est une tradition pour les uns, barbarie sans nom pour les autres ... Je fais partie de la 2ème catégorie et je comprends difficilement que l'on persiste à faire preuve d'autant de cruauté envers un animal !

Voici un spot publicitaire, réalisé avec deux associations le Comité radicalement anti-corrida (Crac) et la fédération des luttes anti-corrida (Flac), qui a fait l'objet de trois remaniements pour ne pas "heurter la sensibilité des plus jeunes".

Le chanteur Renaud, qui prête sa voix au clip, s'offusque de la décision du bureau de vérification de la publicité, considérant qu'"avec tout ce que l'on voit à la télévision, le BVP nous prend carrément pour des imbéciles. Protéger la jeunesse ce serait commencer par interdire les arènes aux moins de 15 ans et les soustraire à la violence d'un spectacle de torture et de sadisme. De qui se moque le BVP ? Est-ce réellement un organisme indépendant?"

La corrida, spectacle barbare, nécessite un apprentissage, pour les tortionnaires en dentelle comme pour les spectateurs. La torture tauromachique ne peut s'exercer qu'à condition de nier la souffrance du taureau qui beugle à la mort, du cheval éventré qui agonise.

Ainsi, il existe en Espagne, au Portugal, mais aussi dans le sud de la France des écoles de tauromachie dans lesquelles des enfants d'une dizaine d'années torturent des veaux hurlants de douleur ! Cette noble activité a pour objectif d'extraire des jeunes de banlieue de leur monde de violence et le financement est public : à Tarascon, petite ville proche d'Avignon, la caisse d'allocations familiales subventionne ces écoles de torture !

Si la corrida est un combat, celui-ci est bien déloyal, le vainqueur étant désigné d'avance ! A quand s’arrêtera cette boucherie avec ces bouchers en tutu ?

anticorrida

Corrida