busPour faire plaisir à mon amie Sulennia, je vais vous raconter notre galère d'il y a quelques semaines...

Pour ceux qui ont lu un de mes précédents billets, vous savez déjà que je n'ai plus de voiture pour quelques temps et que je suis bien embêtée ! Je ne peux même pas emmener les enfants à la plage, ni nul part d'ailleurs.

Sulennia a une idée de génie. Elle veut bien m'accompagner et y aller en bus. Je suis tout à fait d'accord, mais je n'ai jamais pris le bus ici et je ne sais pas trop comment ça se passe, ni lequel prendre ! Mais pas de soucis, mon guide, Sulennia est là.

Nous voilà donc partis, les enfants, elle et moi pour une jolie virée. Nous décidons d'aller à notre plage habituelle qui se trouve à une vingtaine de minutes en voiture. On aurait peut-être dû changer de plage pour une fois et choisir moins loin ! bref ...

On se dirige vers l'arrêt de bus pour notre petite ballade du matin. Au bout de quelques minutes, le voilà qui arrive. On monte dedans, et moi je suis Sulennia qui est une pro ! et toutes joyeuses nous nous laissons guider. Les enfants super contents eux aussi.

Arrivés à mi-chemin, nous voici tout seuls dans le bus. Le chauffeur nous dit d'une belle voix :


buss  "C'est le terminuuuuuus" !


On se regarde un instant, l'air ahuri ! (oui ça on sait bien le faire) et le chauffeur nous précise que ce n'est pas le bon bus, celui-ci ne va pas plus loin. Nous voilà donc larguées devant le grand cimetière d'Ajaccio !

Superbe endroit, lol. On se met à attendre le prochain bus, car dans le coin, la plage n'est pas terrible, et puis surtout une odeur d'égoût nous envahit d'un coup ! (Non non ce n'est pas les morts), c'est qu'à cet endroit précis se trouve une sorte de "station d'épuration"

15 minutes plus tard environ, et quelques énervements avec mon fils, qui fait une grosse crise, notre sauveur : un nouveau bus arrive. Il nous emmène à notre superbe plage. Ouf on y est arrivé ! (presque 1h après notre départ).

On patauge, on se prélasse, on bronze, on papote, on repatauge et on sort de l'eau comme Ursula Andress dans James Bond 007 contre Dr. No etc. jusque 11h50 où l'on se poste près de l'arrêt de bus. Tout en lisant les horaires, on s'apperçoit que le bus ne va pas aller jusqu'à notre terminus à nous et qu'il s'arrête bien avant ! Le soucis est qu'il n'y en a qu'un de toute façon, donc nous n'avons pas le choix !

Et on attend, on attend, attends, attends ... le bus censé arriver à 12h05, arrive à 12h25 ! Eh oui, c'est l'heure de l'apéro sans doute ! On fait le chemin jusqu'au terminuuuuus à nouveau, et on se demande si on va finir le chemin à pied ou si on reprend un autre bus qui nous amènera chez nous ! Tout ça avec le panier de plage rempli à ras bord et les gosses qui rouspétaient : "Maman je veux une glace, maman je veux une glace !!!"

Une demi heure plus tard, le bus arrive enfin et nous emmène à destination ! OUF quelle matinée géniale ! Les gosses n'en pouvaient plus, nous on avait chaud, mais on a bien rigolé tout de même ! Croyez-vous qu'on va prendre le bus la prochaine fois ????

cochon