GrandmrSi nous apprenions qu'il ne nous
reste que cinq minutes pour dire tout
ce que nous avons voulu exprimer,
toutes les cabines téléphoniques
seraient occupées par des personnes
en appelant d'autres pour leur dire
maladroitement qu'elles les aiment.
Christopher Morley



Ma Grand-mère chérie, Anastasie ...

C'est des larmes pleins les yeux que j'écris ce petit mot pour toi ...



Jeudi 25 octobre 2007 un ange est venu te chercher ...
Ton âme est partie pour une nouvelle vie. Je te sens déjà heureuse d’avoir retrouvé les tiens et surtout ton mari Rémy ... Depuis plus de 20 ans que la vie vous a séparés.

En 2003 tu as été très affectée par le décès de Terry, ton arrière petit-fils. Tu avais peu à peu perdu l’envie de vivre. Il y a un mois la dernière de tes sœurs s’en est allée elle aussi. Maintenant tu es partie les rejoindre.


L'âge était là, 94 ans ... une longue vie parsemée de joies et de peines, toi qui a connu la guerre... Tu t’es endormie paisiblement dans ton lit et tu es partie sans faire de bruit. Une belle mort comme tu le voulais. Toi si coquette que tu demandais toujours si tu étais bien coiffée.
Tu as eu le bonheur de connaître et de serrer tes 7 arrières petits-enfants dans tes bras.

Ma chère grand-mère, tu va me manquer. Me manqueront ton sourire, tes yeux doux, ton rire et tes tartes aux pommes.

Merci de m’avoir donné tant d’affection ! Merci de t’être occupé de mes frères et moi lorsque nos parents travaillaient. Je n’oublierai jamais ton odeur ! Tes mains.

Je te l’ai souvent dis que je t’aimais beaucoup mais j’insiste encore : Je t'aime ma Grand-mère

Toi qui avait encore toute ta tête. Quel plaisir de parler avec toi. Il n’y a pas si longtemps tu regardais tous les jeux télés et tu adorais ça, tu étais fan de foot, que tu regardais sur ta petite télé.

J’aurais aimé être près de ton lit quand tu es partie mais tu sais, la vie ne nous laisse parfois pas le choix. Je suis si loin de toi. Dans tous les cas, j’étais avec toi avec toute mon âme; je regarde le ciel et je te parles, je te dis au revoir de loin ...

Grand-mère, ma petite grand-mère ! Je te sens triste de nous avoir laissés. Mais ne t’inquiètes pas Grand-mère, tu seras toujours dans nos cœurs. Je ne te dis pas Adieu mais Aurevoir, car je sais qu’un jour nous serons à nouveau réunis.

Tu étais un rayon de soleil. Dans mon coeur tu continueras toujours de briller et jamais je ne l'oublierais.

Merci pour tout les souvenirs que tu m'as laissés...

colomb