chiot_201Chaque année, 1 millions de chiens et de chats (officiels) sont produits pour le marché français. En parallèle, la SPA accueille chaque année, dans les refuges, de plus en plus d'animaux abandonnés par des personnes irresponsables qui n'ont pas pris en compte la responsabilité qu'impliquait un animal de compagnie.

Pire, passé les premiers mois, certains n'hésitent pas plus à s'en débarasser de manière cruelle. La SPA ne compte plus les cas de coupe à vif de l'oreille pour ne pas retrouver « l'abandonneur »; d'autres, pour se débarasser de l'animal devenu indésirable, les attachent au pare choc arrière de leur voiture et roulent.... Jusqu'à ce que mort s'ensuive.

La Société Protectrice des Animaux ne peut plus accepter cet état de fait sans réagir. Aujourd'hui, nous30million souhaitons que le gouvernement français, et plus précisément Michel BARNIER, Ministre de l'Agriculture, et Christine LAGARDE, Ministre de l'Economie prennent des mesures en urgence pour freiner à la fois les trafics des animaux et les abandons.

Il est important de comprendre qu'un animal acheté est un animal potentiellement abandonné. La SPA se doit de prendre le problème à la source et demande aux Ministres concernés une interdiction de céder, à titre onéreux ou gratuit, un animal par le biais de petites annonces aussi bien dans les journaux que sur les sites internet.

Le trafic des animaux passe notamment par les petites annonces. Un marché juteux qui se fait sur le dos de chiens ou de chats « élevés », pour la plupart, dans les pays de l'est. Prématurément séparés de leur mère, après plusieurs heures, jours de transports, ces animaux, s'ils ne sont pas morts entre temps, arriveront sur le territoire français pour abreuver le marché des animaleries.

D'autres seront vendus par des éleveurs peu regardant qui n'hésitent pas à privilégier un chiffre d'affaire au bien être de l'animal.

A partir de là, tous les moyens sont bons pour vendre leur « marchandise ». Dans 40 % des cas, ils passent par des petites annonces ... Il est à noter que ces animaux sont très régulièrement souffrants, victimes de maladie congénitale ou de malformations physiques...

Des particuliers peu informés et irresponsables, dans de nombreux cas, paieront une fortune un animal qui viendra par la suite augmenter le nombre d'animaux abandonnés ...

Quelques mois plus tard... les nouveaux maîtres se rendent compte que l'enfant ne s'occupe plus de l'animal, qu'il est encombrant lorsqu'on doit partir en week end ou en vacances. Une solution facile pour eux : abandonner l'animal !

On se souvient alors de la SPA et de sa mission quotidienne : accueillir des animaux dont personne ne veut... Certains auront le courage de franchir le portail d'un refuge... d'autres trouveront des moyens cruels pour se débarasser de l'animal préféré de leurs bambins...

La SPA a besoin de VOUS ! pour remédier à cette situation. C'est tous ensemble que nous pourrons obtenir du gouvernement un texte de loi permettant de freiner, à terme, le nombre d'animaux abandonnés en France.

SVP, signez la pétition nationale : vous pouvez le faire en cliquant sur cette bannière

BANNIERE_SPA

Info : Site officiel SPA