A l'origine, en 2002, il s'agissait d'une campagne virale de l'agence "Lowe" qui devenait "Lowe Alice" (aujourd'hui "Lowe Stratéus"). 4 spots radio, écrits par Benjamin Sanial, avaient été créés avec pour slogan de fin « Low Alice, l'agence de publicité qui vend très mal son métier mais qui vend très bien ses clients ». Ces spots critiquaient, sur un ton humoristique, le monde de la publicité. C'est fou comme si peu de mots peuvent apporter autant de vérité, de réalité ...

Antonin Waterkeyn à récupéré la bande son et a réalisé un sublime montage sur After effects (avec l'aide de Didier Malchaire) des 4 spots de Lowe Alice et ça donne ceci, une merveille à ne rater sous aucun prétexte !!!